2017/2018 Key Dates
Film Critics: Today, December 13, winners from Dallas ForthWorthFCA, ChicagoFCA and Film Comment Magazine. Nominations from HoustonFCS, PhoenixCC. PhoenixFCS.

Friday, September 14, 2007

La Surprise (The Surprise)


This made for TV movie tells the story of a 50 years old woman with a common life that all of a sudden quits her husband and goes to live alone. She continues with her life, teaching while her husband and daughter give her a hard time because she left. As suddenly as she quitted her husband, Claude appears in her life to give her a pleasant but life complicating surprise.

For those that read French, here are some extracts from an interview with the cinematographer and the director that you may like to read after you saw the movie as has mild spoilers.

"C'est l'histoire toute simple d'une femme de cinquante ans, Marion, qui a le courage, sur un coup de tête, de quitter l'homme avec qui elle vit depuis plus de vingt ans parce que l'usure a eu raison de leur amour et de leur désir.

La surprise, c'est qu'elle découvre, au mi-temps de sa vie, qu'elle est tombée amoureuse, sans se l'avouer d'abord, d'une femme... Elle qui n'a aimé que les hommes jusque-là. Elle n'est pas brusquement, comme par enchantement, devenue homosexuelle, non, elle s'est éprise de cet être humain-là, de cette femme-là.

D'abord, elle va jouer avec cette idée, elle va fantasmer en secret, persuadée que jamais elle ne passera à l'acte. Elle se connaît bien : elle a une vie tranquille et n'est pas une aventurière du sexe... Mais c'est sans compter avec la personnalité troublante de Claude, son amie, qui va pulvériser ses certitudes.

La seconde surprise est que Claude, sur laquelle, mine de rien, elle essaie sa séduction et qu'elle croit farouchement hétérosexuelle (donc sans danger pour elle) parce qu'elle a pu constater à quel point elle plaisait aux hommes, aime en réalité les femmes. Elle les aime charnellement, sensuellement et refuse ce flirt maladroit qui ne mène à rien. L'amour, c'est mental, c'est érotique, c'est aussi physique. C'est se donner corps et âme quel que soit le sexe de l'autre partenaire. Or Claude ne veut plus donner ni recevoir. Elle ne veut plus aimer.

La Surprise est donc le chemin que ces deux femmes vont faire pour aller à la rencontre l'une de l'autre. Pour accepter le trouble, le séisme, pourrait-on dire, que chacune provoque en l'autre. Accepter cet amour sans culpabilité. Accepter aussi, en découvrant l'autre, de se découvrir soi-même, si différente. C'est l'histoire d'une initiation, d'autant moins facile, qu'elle arrive sur le tard."

Le réalisateur, Alain Tasma, dit que ce n'est pas un film sur l'homosexualité mais sur l'amour. "C'est d'abord la rencontre de deux âmes, de deux êtres, et les corps, dans un premier temps, sont presque une gêne, un obstacle. Ensuite, bien sûr, il s'agit aussi de sexualité, et je ne voulais ni éluder la question ni choquer, ni enjoliver ni salir, et encore moins faire de ces femmes un objet de fantasme. Au fond, je n'ai rien à dire sur l'homosexualité (c'est bien ou ce n'est pas bien, il faut comprendre, etc.) Notamment parce que je me méfie des discours de tolérance un peu mous. La tolérance ne se décrète pas. Auparavant, il faut que ça grince, que ça travaille, que ça heurte, même ; il faut prendre le risque d'affronter ses propres préjugés."

Its an interesting movie and story with a slow pace typical of French films that already won the Prix du Public at the 2007 Festival International de Luchon, France.

A must be seen by those women that believe that love has no age or gender.

Enjoy!

No comments yet